Devis Mondial Santé

Chirurgie des seins : le tatouage 3D pour se reconstruire après un cancer

Par Mondial Santé


Publier le 10/12/2020 à 15:18



En rapport avec l’Octobre Rose, mois de sensibilisation au cancer du sein, le monde de chirurgie esthétique parle notamment du tatouage 3D.

Cette technique qui permet de reconstituer le mamelon et l'aréole de façon naturaliste suite à une mastectomie. Ce tatouage renfort les femmes à placer une position finale à la maladie.

Sachant qu’environ 20 000 femmes par an subissent une mastectomie, soit une ablation complète du sein nécessitant une reconstruction, seulement la moitié d’elles procèdera à cette reconstruction mammaire.

Selon les conseils des spécialistes, en chirurgie mammaire Tunisie, cette reconstruction est sous forme immédiate, au cours de la chirurgie du cancer, ou secondaire, à quelques mois voire années après la fin des traitements.

Tatouage 3D : au-delà de l’esthétique, un vrai gain psychologique
Le tatouage 3D de reconstruction est une technique made in USA en matière de tatouage artistique et non médicale, visant à utiliser les techniques et matériel de tatouage traditionnel pour recréer, grâce au trompe-l’œil, des aréoles et mamelons naturalistes, duquel la structure, le relief et la couleur sont au plus touchant du sein restant, purs et ajustés à la morphologie en cas d’absence totale du sein.

Tout à fait acclimaté à la peau brisée des femmes ayant eu un cancer du sein, ce procédé a un aboutissement définitif, personnalisé et réaliste.

A en croire une certaine chirurgienne bel et bien formée à Baltimore, toutes les étapes de cet acte dépendront de la fragilité des peaux opérées, irradiées et exposées à la chimio ou l’hormonothérapie.

Ainsi, tout praticien en ce domaine est obligé de suivre un apprentissage long et sérieux est impératif pour ne pas causer de dommages supplémentaires en croyant tatouer une peau normale puisque les traitements ont un impact à la fois sur le processus d’encrage en lui-même mais aussi sur la cicatrisation.

Le travail, selon la même source, doit porter également sur l’aspect psychologique car le but  ne s’agit pas seulement de rendre à la poitrine un semblant de normalité mais aussi d’accompagner « des échantillons moralement déstabilisés et précaires, qui ont passé des expériences difficiles».

Tatouage 3D : une vraie solution pour promouvoir la dermopigmentation
Au contraire du tatouage médical, la dermopigmentation médicale, peut être pratiqué par un médecin, une infirmière, une esthéticienne ou un tatoueur, qui injecteront des pigments colorés semi-permanents au niveau du derme.

Certes, le résultat n’est pas définitif, et des fois très décevant pour les femmes, et il est nécessaire de ré-intervenir tous les deux ans.

De ce fait, elles optent désormais pour le cas du tatouage 3D, qui offre un résultat définitif et utilise le même matériel que les artistes tatoueurs (machines, aiguilles et encres définitives).

La pratique d’une séance de tatouage 3D
Les femmes cherchent toujours à se réapproprier leur image, ce sein reconstruit, afin d’aller véritablement de l’avant avec un objectif maîtrisant évidemment le réaliste et l’esthétique.

Pour cette raison, le tatouage du mamelon et de l’aréole doit être bâti sur des tissus fixés et bien guéris. Il faudra au minimum un an de cicatrisation depuis l’ultime appui chirurgical (6 mois s’il s’agit d’un transfert de graisse), une année encore depuis la fin de la radiothérapie et une période de 6 à 12 mois suite à la fin de la chimiothérapie.

D’autre part, le tatouage peut être réalisé au cours de l’hormonothérapie à condition qu’il ne soit pas possible en cours de chimiothérapie orale ou de traitement pointé.

La renaissance à l’estime de soi via une authentique image de la féminité est très indispensable après ce type d’épreuve.


Nos Services
Des packs sur mesure
Prise en charge et accueil VIP
Assistance tout au long du séjour
SAV après le retour au pays de résidence
Comment ça se passe ?
Réception du dossier médical
Demande de devis et négociation des prix
Validation du devis
Préparation du voyage et planification du séjour
Accueil et prise en charge
Suivi du traitement et maintien du lien entre le patient et le médecin